23/02/2020

alexia.jpg
3_1_.JPG

L'éditorial  de début d'année 2020

Cette année 2019 s’est déroulée dans un contexte de souffrance, d’un sentiment d’impuissance, et le mouvement « des gilets jaunes » s’est créé.

Les citoyens ont voulu avoir la parole et relancer le dialogue : c’est cela qu’il fallait faire. Pour les territoires ruraux une mission d’Élus a fait pas moins de 200 propositions ; le gouvernement a donc choisi d’en retenir près de 90%, soit 173 « mesures pour la ruralité ». C’est avec le projet de loi « Engagement et Proximité » qu’il faudra que l’État donne les moyens de notre liberté, de justice et privilégie l’équilibre.

Les différentes commissions dans lesquelles je me suis engagée au sein de l’Intercommunalité, me permettent d’être au cœur du débat. Je remarque toutefois des réponses tardives et des procédures longues qui ralentissent les avancées des projets. Notre commune bénéficie de ce socle qui nous permet néanmoins d’avancer et d’améliorer notre cadre.

Je suis aujourd’hui convaincue que votre préoccupation majeure est votre cadre de vie : un village propre, accueillant, respecté et sûr. Quoi de plus légitime que de souhaiter s’épanouir dans un environnement agréable et accessible ? C’est avec le Conseil Municipal, les associations et les bénévoles que l’année 2019 se termine.

Nous vous souhaitons chaleureusement une très bonne année 2020.

Alexia Bousquet et l’ensemble des Élus du Conseil Municipal

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.